Manda Huevos

Informations

  • Année : 2016
  • Durée : 1h31
  • Réalisateur(s) : Diego Galán
  • Production : Enrique Cerezo PC, El Deseo DA, RTVE
  • Scénario : Diego Galán
  • Montage : Buster Franco

Synopsis

Manda Huevos est le reflet du mâle dans le cinéma espagnol, de l’après-guerre à nos jours. Sur des thèmes comme l’émigration, la faim, le sexe, la politique ou le football, le personnage de l’homme a été maintes et maintes fois parodié. Dynamique et informatif, entre drame et rires, ce documentaire est une rétrospective de l’évolution de l’homme dans le cinéma espagnol, réalisé trois ans après le premier volet Con la pata quebrada (Retourne à tes fourneaux) sur la figure de la femme.

Diego Galán

1946, Tanger
Biographie
Diego Galán est critique de cinéma, écrivain et réalisateur. Comme pour tous les cinéphiles ce fut grâce aux ciné-clubs qu’il acquit ses connaissances encyclopédiques, ce qui lui permit par la suite de devenir critique de cinéma dans les revues aussi prestigieuses que « Nuestro Cine » ou « Triunfo » et directeur du festival de San Sebastián pendant 13 ans. Historien du cinéma il réalise pour la télévision espagnole une série de 15 épisodes « Memorias del cine español »(1977) et une autre série de 23 chapitres « Queridos cómicos »(1992). Il réalisa également plusieurs documentaires remarquables dont « ¿Quién fue Pilar Miró? » ou « Pablo G. del Amo, un montador de ilusiones » qui, fait rare en Espagne, sortit sur grand écran en salles commerciales. En  2012 il réalise « Con la pata quebrada » une rétrospective sur l’évolution du rôle de la femme dans la société espagnole vu au travers de 180 films tournés entre les années 30 et aujourd’hui. Ce film fut sélectionné au festival de Cannes et primé dans plusieurs festivals. Ecrivain il participa à différents ouvrages collectifs comme « Historia del cine español » sous la direction de José Luis Borau ou « Un cineasta llamado Pedro Olea » avec lequel il avait travaillé dans les années 70 comme assistant réalisateur. Il écrivit par ailleurs plusieurs ouvrages sur des figures emblématiques du cinéma espagnol «15 mensajes a Fernando Rey», «10 palabras sobre Berlanga», ou « Fernando Fernán Gómez ». Il raconta également ses souvenirs de directeur du festival de San Sebastián dans « Jack Lemmon nunca cenó aquí ». Après la disparition de « Triunfo » il devint critique de cinéma au journal « El país » où il tient toujours une chronique chaque semaine.
Filmographie
  • 2016 : Manda Huevos
  • 2012 : Con la pata quebrada
  • 2005 : Pablo G. del Amo, un montador de ilusiones
Courts métrages
  • 1978 : Una tarde con Dorita Amor
  • 1976 : Tu amiga Marilyn
  • 1972 : El mundo dentro de tres días
  • 1972 : Apunte Sobre Ana
  • Séances à Toulouse

Le jeudi 06 octobre 2016 à 20:30 - American Cosmograph En présence d'un invité
  • Séances en Région

Le samedi 08 octobre 2016 à 19:30 - Cinéma Rex En présence d'un invité

Trailer vidéo