Sections parallèles

Regard sur le cinéma basque

En collaboration avec l’Institut Etxepare et la Filmoteca Vasca :

logo filmoteca vasca

Si, depuis 20 ans déjà, Cinespaña a chaque année présenté des films de production basque dans sa programmation générale, c’est la première fois que le festival dédie un cycle propre à ce cinéma ancré dans une réalité sociale et une culture si spécifique. Tout d’abord avec un film Ama Lur (Tierra madre) qui put être réalisé grâce à une souscription publique et dont le régime franquiste censura certaines scènes: l’arbre de Guernica devait être fleuri et non sous la neige! Suppression de détails du Guernica de Picasso. Ensuite avec Jai Alai Blues un dérivé rural de la pelote basque qui connut un énorme succès aux États Unis. Enfin, une sélection de dix courts métrages choisis par KIMUAK, programme de promotion et de distribution de courts-métrages émanant du département de la culture du gouvernement basque.