Miradas. Mémoire, culture et société.

Hommage à José María Berzosa

En janvier dernier, le documentariste et homme de télévision José María Berzosa disparaissait dans une indifférence quasi générale. Exilé en France dès 1956, où il fit l’ensemble de sa carrière, Berzosa fit pourtant les belles heures d’une télévision française qui, dans les années 1960 et 1970, se concevait encore comme une véritable université populaire. Sens de l’observation ravageur, ironie redoutable, mais aussi distance pudique et empathie avec les humbles sont quelques traits distinctifs du regard déployé par cet élégant antifranquiste – épris de surréalisme, d’art et d’histoire -, au fil des 200 films qui peuplent sa filmographie. Farouchement libre et indépendant, Berzosa verra sa carrière entravée à partir du mitterrandisme. Son œuvre est à redécouvrir d’urgence.

  • Lundi 08 octobre – 18h30 – ENSAV
    Tarif double programme : 8 €
    Tarif 1 film : 5 €
Créé en 1975, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), entreprise publique audiovisuelle et numérique, collecte, sauvegarde et transmet le patrimoine de la radio et de la télévision français.

Dans une démarche d’innovation tournée vers les usages, l’Ina valorise ses contenus pour les partager avec le plus grand nombre : sur ina.fr pour le grand public, sur inamediapro.com pour les professionnels, à l’Ina THÈQUE pour les chercheurs.

Avec plus de 2 400 documentaires et programmes produits depuis 40 ans, l’Ina a acquis une expérience et un savoir-faire uniques dans la construction du récit et le traitement visuel des archives.

L’Ina concentre également des compétences d’expertise, une vocation d’observatoire des médias, au service de l’excellence et de l’innovation. Enfin, l’Institut est l’un des premiers centres de formation initiale et continue aux métiers de l’audiovisuel et des nouveaux médias et s’affirme comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation.

Il n'y a pas encore de film dans cette section

N'hésitez pas à revenir plus tard !