Rencontres

Rencontre avec Bárbara Lennie

Bárbara Lennie est une jeune actrice espagnole née de parents argentins. Après une enfance passée à Buenos Aires, elle revient en Espagne à l’âge de 6 ans. Elle interprète ses premiers rôles aux côtés de Víctor García León dans Más pena que gloria (2001) – elle n’a alors que 17 ans – et de Montxo Amendáriz dans Obaba (2005), un drame rural initiatique qui lui fait obtenir sa première nomination aux Goya dans la catégorie Révélation.

En 2010, elle reçoit son  premier grand prix d’interprétation, Premi Sant Jordi, pour le thriller Los condenados d’Isaki Lacuesta, film récompensé par le prix de la critique internationale, FIPRESCI, au festival de San Sebastián. C’est en 2014 que Bárbara Lennie lance véritablement sa carrière avec La niña de fuego (Magical Girl) de Carlos Vermut grâce auquel elle remporte le Goya de la Meilleure Actrice en 2015. Elle y incarne avec brio le rôle d’une femme mystérieuse et psychologiquement instable. Elle entre alors dans une période de travail intense et s’engage dans plusieurs projets cinématographiques.

À 34 ans, sa carrière est déjà remarquable. Elle s’entoure de réalisateurs tels que Jaime Rosales, Jonás Trueba, Pedro Almodóvar, Diego Lerman, Asghar Farhadi, se rapprochant ainsi d’un cinéma d’auteur dont elle tend à devenir la muse. Toujours soigneuse dans le choix de ses films, on la retrouve souvent dans des rôles de femmes de caractère. Dans Petra de Jaime Rosales (2018), elle est une jeune artiste qui ignore qui est son père, déterminée dans la quête de ses origines.

Et son parcours ne se limite pas au cinéma. Bárbara Lennie brille également sur les planches. Elle remporte un vif succès avec la pièce La función por hacer de Miguel del Arco, jouée trois saisons. Avec La clausura del amor signée et mise en scène par Pascal Rambert, pièce très applaudie par la critique, elle reçoit de l’Union des Acteurs le Prix de la Meilleure Comédienne. Elle interprète également des rôles pour la télévision. La série historique Isabel diffusée sur la chaîne TVE en 2011 la rend très populaire. Considérée par Pedro Almodóvar comme « la révélation du siècle », Bárbara Lennie devrait encore surprendre le public, comme la critique.

Lisa Abramé

 

 

 

 

17h30 : La niña de fuego (Magical Girl) > Carlos Vermut

Cinémathèque – En présence de Bárbara Lennie

20h15 : Rencontre avec Bárbara Lennie

Cinémathèque (Grande salle)

21h45 : La enfermedad del domingo > Ramón Salazar

Cinémathèque – En présence de Bárbara Lennie & Ramón Salazar