¿Dónde está el espíritu de la República?

Lettres du pays de nulle part

Le déracinement des filles et des fils de Républicains, leur sentiment de non-appartenance. Des films réalisés dans les années 1960-70, en France et au Mexique, explorent la déchirure intime de la guerre. A l’exil de 1939, il faut donc ajouter l’exil des décennies suivantes, qui procède moins d’une impérieuse nécessité politique que d’une rupture existentielle avec la société espagnole. Cinéma du souvenir, de l’enfance et de l’adolescence, de la discontinuité et du fragment, qui organise la cohabitation de la réalité avec le monde onirique. Filmer depuis l’autre côté géographique, esthétique, narratif, avec l’ombre, l’histoire et l’imaginaire de l’Espagne en toile de fond. (En el balcón vacío, Viva la Muerte).

Il n'y a pas encore de film dans cette section

N'hésitez pas à revenir plus tard !