Cria Cuervos

Informations

  • Année : 1976
  • Durée : 1h45
  • Production : Elías Querejeta Producciones Cinematográficas S.L
  • Scénario : Carlos Saura
  • Acteurs : Geraldine Chaplin, Ana Torrent, Conchita Pérez…

Synopsis

Dans une grande maison madrilène vivent trois fillettes, entourées de leur grand-mère paralytique, de leur bonne et de leur tante qui essaie de combler le vide laissé par la mort de leurs parents. L’une des sœurs, Ana, dix ans à peine, échappe à l’atmosphère étouffante en se réfugiant dans un monde de rêves où elle fait revivre le souvenir de sa mère. Parabole de l’Espagne franquiste, ce classique du cinéma espagnol mêle avec aisance et fascination la critique d’un régime totalitaire à l’innocence d’une enfant déjà marquée par les douleurs de la vie. Un film poétique, inscrit dans la mémoire collective grâce à la chanson "Porque te vas".

Prix spécial du jury au festival de Cannes 1976

Carlos Saura

Biographie

Figure emblématique du cinéma espagnol, Carlos Saura compte à son actif plus d’une quarantaine de films. Il réalise en 1959 son premier long-métrage, Los golfos(Les Voyous), sélectionné à Cannes en 1960. C’est avec cette radiographie de la jeunesse populaire d’après-guerre civile qu’il invente le cinéma moderne espagnol. Ses critiques acerbes de la société espagnole lui valent de nombreux conflits avec la censure. Carlos Saura devient le grand nom de la fin du franquisme, parvenant dans ses films à faire une synthèse particulièrement réussie entre histoire, métaphore et réflexion sur le temps et l’identité. Avec El jardín de las delicias (1970), il évoque directement la guerre d’Espagne, puis il s’en prend sans détour à l’armée, la religion et la sexualité dans Ana y los lobos (1972). Le cinéaste remporte son premier succès international avec Cría cuervos (1976. Avec le changement de régime, Carlos Saura revisite ses thèmes favoris de la mémoire et de la mort dans Elisa, vida mía (1977), avant de se livrer, entre autres, à la mise en images d’un opéra (Carmen, 1983) et de réaliser des mélodrames sur fond de chorégraphie (Flamenco, 1995, Tango, 1998). En 2016, il réalise Beyond flamenco, un documentaire où il explore avec brio toutes les dimensions artistiques de la « jota » et en saisit toute la vivacité et le charisme.

Filmographie
  • 2016 : Beyond flamenco
  • 2015 : Zonda : Folclore argentino
  • 2010 : Flamenco, flamenco
  • 2009 : Io, Don Giovanni
  • 2005 : Iberia
  • 1999 : Goya en Burdeos
  • 1998 : Tango
  • 1997 : Pajarico
  • 1996 : Taxi
  • 1995 : Flamenco
  • 1993 : Marathon, ¡Dispara!
  • 1992 : Sevillanas
  • 1990 : ¡Ay, Carmela!
  • 1987 : El Dorado, La noche oscura
  • 1985 : El amor brujo
  • 1984 : Los Zancos
  • 1983 : Carmen
  • 1982 : Antonieta
  • 1981 : Bodas de Sangre, Dulces horas
  • 1980 : Deprisa, deprisa
  • 1979 : Mamá cumple cien años
  • 1978 : Los ojos vendados
  • 1977 : Elisa, vida mía
  • 1976 : Cría cuervos
  • 1973 : La prima Angélica
  • 1972 : Ana y los lobos
  • 1970 : El jardín de las delicias
  • 1969 : La madriguera
  • 1968 : Stress es tres, tres
  • 1967 : Peppermint frappé
  • 1965 : La Caza
  • 1964 : Llanto por un bandido
  • 1963 : Muere una mujer
  • 1959 : Los Golfos
Courts métrages
  • 1992 : El sur Sevillanas
  • 1958 : Cuenca

Trailer vidéo