Les Jurys

Le Jury Officiel décerne la Violette d’Or du Meilleur Film de Fiction, dotée de 2 000 € par la Mairie de Toulouse, parmi une sélection de huit longs-métrages inédits en France. Il remet également le prix du Meilleure Réalisation, de la Meilleure Interprétation Féminine et Masculine, de la Meilleure Musique, de la Meilleure Photographie et du Meilleur Scénario.

Claire Simon

Réalisatrice & scénariste
PRÉSIDENTE DU JURY Arrivée au cinéma par le montage, Claire Simon est l’autrice de films documentaires comme Récréations (1992) et Coûte que coûte (1995), avant de réaliser en 1997 son premier long-métrage de fiction Sinon, oui, qu’elle présente alors à la Quinzaine des réalisateurs. Elle dirige pendant dix ans le département Réalisation de la Fémis, et réalise en 2016 le documentaire Le Concours, qui prend pour sujet l’examen d’entrée de la très sélective école de cinéma parisienne. En 2021, elle travaille avec Swann Arlaud et Emmanuelle Devos sur Vous ne désirez que moi.

Céline Bozon

Directrice de la photographie
Diplômée du département Image de la Fémis en 1999, Céline Bozon collabore avec de nombreux cinéastes en tant que cheffe opératrice. Elle signe notamment l’image de Tip Top de Serge Bozon en 2013, de Félicité d’Alain Gomis en 2017, qui remporte l’Ours d’Argent lors de la 67e édition du Festival du Film International de Berlin, et de L’Enfant rêvé de Raphaël Jacoulot en 2020. Elle travaille également aux côtés de Claire Simon sur le film Vous ne désirez que moi (2021).

Laurence Côte

Actrice & réalisatrice
Après une première apparition à l'écran en 1987 dans Travelling avant de Jean-Charles Tacchella, l'actrice se fait remarquer en 1989 dans La Bande des quatre de Jacques Rivette. Elle travaille ensuite avec des auteurs comme Jacques Doillon, Jean-Luc Godard et Arnaud Desplechin. C'est dans le film d'André Téchiné Les Voleurs qu'elle obtient sa notoriété en jouant aux côtés de Catherine Deneuve et Daniel Auteuil et décroche ainsi le César du Meilleur Espoir Féminin en 1997. Elle réalise aussi des courts-métrages dont La Mère à boire (2015) avec Emmanuelle Devos.

Le Prix du Meilleur Documentaire devient le Prix José-María Berzosa. Documentariste né en Espagne, José-María Berzosa (1928-2018) a réalisé l’ensemble de sa carrière en exil au sein de la télévision française qu’il a marquée par son sens de l’observation, son humour et son engagement. Après lui avoir rendu hommage en 2018 avec l’INA, le festival revendique aujourd’hui, avec ce Prix, son héritage.
Le Jury Documentaire décerne, parmi une sélection de six longs-métrages inédits en France, le Prix José María Berzosa, doté de 2 000 € par la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée.

Hélène Bettembourg

Déléguée Régionale INA Midi Atlantique
Depuis 20 ans, Hélène Bettembourg œuvre à la préservation de la mémoire et du patrimoine audiovisuel entre le Portugal, le Maroc, le Brésil et la France. Elle favorise le dialogue entre les disciplines artistiques et les cultures grâce à son investissement dans les secteurs diplomatique, institutionnel et associatif. Depuis 2011, Hélène Bettembourg est Déléguée Régionale Midi Atlantique de l’Institut national de l’audiovisuel (INA).

Juan Gordillo Hidalgo

Auteur, producteur & réalisateur
Après des études de cinéma, Juan Gordillo Hidalgo se forge une solide expérience sur le terrain, en tant que journaliste reporter puis directeur de la photo et monteur. Il est également cofondateur de Veo Productions. L’histoire contemporaine, politique et sociale est au cœur de ses films. S’inspirant du réalisme poétique, il aime jouer avec le langage cinématographique, mêlant réel, animation et fiction. Parmi ses films et séries documentaires, on peut citer Les Enfants volés (2012), Le Goût de la politique (2020) ou AZF (2021).

Javier Ruiz Gómez

Directeur de la photographie
Né dans le dernier souffle d'une dictature vieillissante et malade. Élevé au sein d'une toute jeune démocratie pleine d’espoir. Encore trop jeune pour la Movida et pour le concert des Rolling Stones au Santiago Bernabéu mais marqué par leur empreinte. Parcours d'études en zigzag qui le conduit vers la photo et le cinéma. Il traverse les frontières jusqu'à la Ville Lumière où il vit et travaille avec les images pendant plus de 20 ans. Adopté par la Ville Rose, il continue sa collaboration derrière la caméra avec des cinéastes français, espagnols et plus si affinités.

Le Jury de la Critique Française décerne le Prix Nouvelles / Nouveaux Cinéastes, doté de 2 000 € par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, parmi une sélection de premiers ou seconds longs-métrages inédits en France.

Jocelyn Manchec

Critique & Intervenant cinéma
Jocelyn Manchec est formateur cinéma dans différents dispositifs associant Education Nationale et CNC, intervenant dans les écoles et conférencier dans des circuits de salles patrimoniales, floqué AFACE et ADRC. Il écrit également dans la nouvelle presse cinéma papier (La 7ème Obsession, SoFilm) et est rédacteur en chef depuis octobre 2018 du fanzine rétrophile Abordages, le Cinéma Scandaleusement Pris par la Quille.

Nicole Clodi

Journaliste culture & cinéma
Nicole Clodi est journaliste au service Culture / Spectacles de La Dépêche du Midi, où elle a le titre de chef de rubrique Cinéma. Pour son journal, elle a couvert les plus grands festivals : Cannes, Deauville, Gérardmer, rencontré quasiment toute la planète cinéma et interviewé les plus grands réalisateurs.

Eva Morsch Kihn

Programmatrice & consultante
Eva Morsch Kihn est la coordinatrice de la programmation Fiction et Muestra de Cinélatino, Rencontres de Toulouse. Elle fait partie du comité de sélection des sections Primer Corte et Copia Final de Ventana Sur. Elle est également consultante pour la sélection des projets du Venice Gap Financing Market du Festival de Venise. Enfin, elle est membre des conseils d’administration de la CICAE, de Carrefour des Festivals et d'Occitanie Films.

Composé d’étudiants sélectionnés par le CROUS de Toulouse-Occitanie, le Jury Étudiant décerne le Prix Étudiant Nouvelles/Nouveaux Cinéastes parmi une sélection de premiers ou seconds longs-métrages inédits en France. Le film primé fera l’objet d’une tournée, soutenue par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, dans les salles du département en 2023.