Si me borrara el viento lo que yo canto

Informations

  • Année : 2020
  • Durée : 1h29
  • Réalisateur(s) : David Trueba
  • Contact : paulaf99@gmail.com
  • Production : Buenavida producciones
  • Scénario : Joan F. Losilla, David Trueba
  • Musique : Chicho Sánchez Ferlosio
  • Image : Julio César Tortuero, Noemí de la Peña
  • Langue : Espagnol

Synopsis

Documentaire

En pleine dictature franquiste, deux étudiants suédois croisent la route d’un jeune troubadour espagnol, Chicho Sánchez Ferlosio. Ils décident de réaliser un disque de chansons révolutionnaires anonyme, qui devient un succès international immédiat.

David Trueba

1969, Madrid
Biographie

Il commence sa carrière dans le cinéma en tant que scénariste avec le réalisateur Emilio Martínez Lázaro. Il réalise son premier film en 1996, La buena vida, qui est nominé pour la Caméra d’or en 1997 à Cannes. Ses films suivants reçoivent tous un bon accueil, parmi lesquels Vivir es fácil con los ojos cerrados (6 Prix Goya) ou Soldados de Salamina. En tant qu’écrivain il publie cinq romans aux Editions Anagrama, traduits dans plus de dix langues : Abierto toda la noche (1995), Saber perder (2008, Prix National de la Critique), Tierra de campos (2017), entre autres. En 2019 sort aux éditions Siruela El río baja sucio ; ses articles de presse sont recueillis dans plusieurs anthologies.

Filmographie
  • 2020 : Si me borrara el viento lo que yo canto (documentaire)
  • 2018 : Casi 40
  • 2016 : Salir de casa (documentaire)
  • 2013 : Vivir es fácil con los ojos cerrados
  • 2012 : Madrid, 1987
  • 2006 : La Silla de Fernando, coréalisé avec Luis Alegre (documentaire)
  • 2006 : Bienvenido a casa
  • 2004 : ¡Hay motivo!
  • 2003 : Soldados de Salamina
  • 2000 : Obra maestra
  • 1996 : La Buena vida
  • Séances à Toulouse

Le vendredi 02 octobre 2020 à 21:00 - Cinémathèque (Grande Salle)
Le jeudi 08 octobre 2020 à 21:30 - Cinémathèque (Grande Salle)