La hija de un ladrón

Informations

  • Année : 2019
  • Durée : 1h23
  • Réalisateur(s) : Belén Funes
  • Contact : larapcaminha@bteampictures.es
  • Production : Antonio Chavarrías
  • Scénario : Belén Funes, Marçal Cebrian
  • Montage : Bernat Aragonès
  • Acteurs : Greta Fernández, Eduard Fernández, Àlex Monner, Tomás Martín, Adela Silvestre…
Compétition
fictions
Compétition
nouveaux cinéastes

Synopsis

Sara, 22 ans, un bébé de six mois, veut à tout prix recréer une famille normale, avec son compagnon et son petit frère. Mais son père, ce grand absent qui sort à peine de prison, en a décidé autrement et cherchera par tous les moyens à réapparaître dans la vie de sa fille. Sara sait qu’elle va devoir prendre alors une décision difficile. Ce film, dans la droite lignée du cinéma social d’Icíar Bollaín ou de Fernando León de Aranoa, explique, par fragments tendus, la fuite tragique de son héroïne. Un premier film qui a défrayé la chronique en Espagne et qui vous tiendra en haleine du début à la fin.

Belén Funes

1984, Barcelone
Biographie

Elle grandit à Ripollet puis étudie à l’ESCAC avant d’aller à Cuba pour suivre un master en scénario. Pendant un an, elle est assistante de réalisation sur des films comme Blog, Mientras duermes Red 3: Genesis, Tengo ganas de ti et Animals. Elle se consacre ensuite à l’écriture de scénarios pour des films comme Tots volem el millor per a ella ou El niño.

Puis elle se lance dans la réalisation en 2015 avec son premier court-métrage Sara a la fuga avec lequel elle gagne la Biznaga d’Argent au Festival de Málaga. Le suivant, La inútil, est nominé au prix Gaudi et obtient cinq prix au festival Medina del Camp.

La Hija de un Ladrón est la « seconde partie » de la vie de la protagoniste de son premier court-métrage, Sara a la fuga. Inspirée par un détenu d’un centre pénitentiaire où elle a aidé les habitants à réaliser un film, Belén Funes a souhaité explorer le lien entre pères et filles. Son premier long-métrage a déjà fait un début prometteur à la 67e édition du Festival de Cinéma de San Sebastián, où il a été diffusé en avant-première et où le premier rôle, Greta Fernández, a remporté le prix d’Interprétation Féminine. Belén Funes a quant à elle gagné personnellement le Prix Goya de la Meilleure Nouvelle Réalisation en 2020.

Filmographie
  • 2020 : La hija de un ladrón
  • Séances à Toulouse

Le lundi 05 octobre 2020 à 16:45 - Cinémathèque (Grande Salle)
Le mercredi 07 octobre 2020 à 19:00 - Cinémathèque (Grande Salle)
Le vendredi 09 octobre 2020 à 15:00 - Cinémathèque (Grande Salle)

Trailer vidéo