La tía Tula

Informations

  • Année : 1964
  • Durée : 1h49
  • Réalisateur(s) : Miguel Picazo
  • Production : Eco Films, Surco Films
  • Scénario : José Miguel Hernán, Luis Sánchez Enciso, Manuel López Yubero, Miguel Picazo
  • Musique : Antonio Pérez Olea
  • Image : Juan Julio Baena
  • Acteurs : Aurora Bautista, Carlos Estrada, Irene Gutiérrez Caba...
  • Restriction d'âge : Déconseillé aux moins de 12 ans
  • Langue : VO

Synopsis

Après la mort de sa sœur, Tula décide d’aller vivre avec Ramiro son beau-frère pour s’occuper des enfants. Elle refuse de l’épouser pour ne pas perturber ses neveux. Son instinct maternel satisfait, à quoi bon perdre sa virginité? Inspiré du plus populaire des romans de Miguel de Unamuno, La tía Tula est un drame bien ancré dans son époque dans lequel Tula passe à côté de sa vie de jeune femme. L’histoire de cette famille est surtout une métaphore de la situation politique de l’Espagne franquiste.

Miguel Picazo

1927, Cazorla
Biographie
Miguel Picazo étudie la réalisation à l’Instituto de Investigaciones y Experiencias Cinematográficas aux côtés de Basilio Martín Patino et de José Luis Borau ; on les comptera parmi les précurseurs du Nouveau Cinéma Espagnol dans les années 60. Il tourne son premier film en 1964, La Tía Tula, inspiré d’un roman de Miguel de Unamuno et interprété par Aurora Bautista. L’histoire de cette femme réprimée et oppressive est considérée par de nombreux spécialistes comme une véritable métaphore de l’Espagne sous la dictature. Malgré sa courte filmographie, il dirigera quatre autres longs-métrages: Oscuros sueños de agosto (1967), Los claros motivos del deseo (1977), El hombre que supo amar en 1978, et Extramuros (1985), il sera aussi à l’origine de nombreuses réalisations pour la télévision. Primé au festival de San Sebastián, loué par Buñuel et récompensé par un Goya d’Honneur en 1996, Picazo est un grand nom du cinéma espagnol. Cinespaña rend hommage à ce réalisateur qui se déclara toujours du côté des faibles et des femmes.
Filmographie
  • 1985 : extramuros
  • 1978 : El hombre que supo amar
  • 1977 : Los claros motivos del deseo
  • 1967 : Oscuros sueños de agosto
  • 1964 : La tía Tula
Courts métrages
  • 1960 : Habitación de alquiler
  • Séances à Toulouse

Le mercredi 05 octobre 2016 à 16:30 - Instituto Cervantes
VO